Lettre aux associations

Lettre aux associations

Collectif Stop Douleur
75013 PARIS

petitioncontreladouleur@gmail.com

Paris, le 23 mars 2019

Lettre aux associations pour la prise en charge des patients souffrant de douleurs chroniques

Mesdames et Messieurs les Président.e.s d’Association,

Le collectif « Stop Douleur », association de loi 1901, que nous représentons ici, vous invite à signer collectivement la pétition pour faire entendre tous ensemble le cri de douleur des patients souffrant de douleurs chroniques aujourd’hui en France.

En France, c’est près de 20 millions de personnes qui seraient touchées par une maladie chronique soit environ un français sur trois. Ce chiffre est énorme et les enjeux de santé publique le sont tout autant surtout lorsqu’on met en parallèle les conséquences humaines et sociales engendrées par ces douleurs chroniques.

Pourtant, ces questions restent peu relayées actuellement sur le plan médiatique et politique.Le 3èmeplan douleur a pris fin en 2010 et depuis aucune mesure n’a été reconduite par le gouvernement.

Voilà pourquoi, nous tenons, solidairement, faire entendre la voix des patients de toutes les associations sans pour autant remettre en question les actions légitimes de chacun.

Chacun de son côté, on est isolé, seul, peu entendu malgré les actions mises en œuvres mais ensemble nous pouvons alerter et faire entendre notre voix, celles de toutes les personnes souffrant de pathologies ou maladies rares provoquant des douleurs chroniques.

Les moyens alloués pour soigner les douloureux chroniques sont plus qu’insuffisants :

  • des délais d’attente de plus de six mois pour pouvoir accéder à un centre anti-douleur,
  • des MDPH débordées et des temps de traitement des dossiers allant de six mois à un an, des décisions non uniformisées suivant la région,
  • un coût évalué à 88 millions de journées de travail perdues,
  • des conséquences humaines dramatiques car la douleur chronique crée une souffrance et un handicap au quotidien.

L’association « Stop Douleur » réuni des patients de toutes pathologies, la liste est longue, l’image du mur de notre page facebook n’en présente qu’une partie à ce jour.

De notre côté, nous avons, entre autres actions , constitué un Collectif, travaillé à l’élaboration de la pétition et sa diffusion sur différents réseaux. Elle réunit à ce jour plus de 10 000 signatures. Vous trouverez l’intégralité du texte de cette pétition en annexe de ce courrier.

Que soit reconnue de priorité de santé publique la prise en charge de la douleur.

Un geste fort permettant de faire pression sur notre gouvernement serait que le plus grand nombre de représentants d’associations puissent signer cette pétition en soutien à leurs adhérents (toutes pathologies confondues) et en invitant ces derniers à la signer.

Nous vous invitons donc à vous rendre sur le site internet change.org afin de vous associer à cette action collective en signant également la pétition.

https://www.change.org/p/pour-la-reconnaissance-et-une-prise-en-charge-adaptée-de-la-douleur

Les pathologies ou traumatismes peuvent toucher tout un chacun quelque soit l’âge de la vie. Nous, Vous, le savons, le vivons au quotidien mais aujourd’hui il n’y aucune prise de conscience. Nous pouvons faire changer cela, nous le devons.

Voilà pourquoi, nous demandons :

  • Une première consultation en Centre Anti-Douleur sous moins de deux mois avec une prise en charge multidisciplinaire, pour un meilleur diagnostic du type de douleur et de pathologie,
  • La reconnaissance en ALD, pour les douleurs chroniques quelques soit leur origine et leur type puisqu’il s’agit d’une maladie authentique à par-entière,
  • La reconnaissance de la douleur chronique comme maladie handicapante par les MDPH ou MDA (Maison Départementale des Personnes Handicapées ou Maison de l’Autonomie),
  • Une sensibilisation du personnel médical à la prise en charge bienveillante de la douleur par des actions de formation de type DPC (Développement Professionnel Continu),
  • Le financement de la recherche médicale actuelle afin d’accélérer les délais de découverte et de validation de traitements innovants médicamenteux et non médicamenteux,
  • Pour les enfants et jeunes ne pouvant suivre le parcours scolaire en milieu ordinaire il est nécessaire d’obtenir un soutien scolaire à domicile par des répétiteurs financés par l’Éducation Nationale, et ce dans de plus brefs délais.

Vous pouvez également consulter les nombreux témoignages sur la page facebook de l’association en suivant ce lien : https://www.facebook.com/stopdouleur/

Actuellement, nous poursuivons, sans attendre, nos actions afin de promouvoir la pétition et de mener à bien notre projet.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de lire cette lettre adressée aux associations françaises et nous espérons vivement vous compter parmi les signataires, n’hésitez pas mentionner votre association, organisation dans les commentaires car ils seront joints à la pétition et remis en mains propres auprès du Ministère de la Santé.

Bien à vous,

Le Collectif Stop Douleur

PJ: Texte intégral de La pétition

Lettre aux associations françaises

Remonter en haut